• fr
  • en
  • de

IAM Cycling bien représentée aux championnats du monde sur route au Qatar

 

27848120406_6f83166b9a_o

LE FAIT DU JOUR

Au lendemain de ses adieux au peloton professionnel lors de Paris-Tours après quatre magnifiques années, IAM Cycling est encore bien représentée lors des championnats du monde de cyclisme sur route 2016 au Qatar. Pas moins de 7 coureurs ont retenu l’attention de leur sélectionneur national que ce soit pour le contre-la-montre individuel ou en vue de la course en ligne.

L’EXPLICATION

Reto Hollenstein (Suisse) et Vegard Stake Laengen (Norvège) s’élanceront le mercredi 12 octobre pour un contre-la-montre de 40 km. Dimanche 16 octobre, Martin Elmiger, Reto Hollenstein, Pirmin Lang (Suisse), Sondre Holst Enger, Vegard Stake Laengen (Norvège), Heinrich Haussler (Australie) et Oliver Naesen (Belgique) devraient parcourir 257,5 km dont 151 km dans le désert avant de franchir la ligne d’arrivée à Doha.

road-race-men-elite-map-736x1024

LA METEO

Compte tenu de la chaleur attendue, le jury des commissaires, sur recommandation d’un collège de médecins, pourra réduire la distance de quelque100 km voire même plus avant le départ.

L’ANALYSE

De Rik Verbrugghe, manager sportif de IAM Cycling. «Recenser pas moins de sept coureurs de IAM Cycling dans le peloton de la course sur route des championnats du monde en fin de saison, cela souligne bien la qualité de notre effectif. Malgré l’annonce de la fin de parcours de l’équipe au terme de la saison, les gars sont restés motivés jusqu’à la dernière course. Je suis très fier d’eux et leur souhaite le meilleur au sein de leur équipe pour ce qui reste toujours un baisser de rideau passionnant.»

LA PHRASE

De Martin Elmiger. «Je suis motivé car j’ai toujours bien aimé courir au Qatar.»

27816700962_d381bcedfb_o

LE TROUBLE-FETE

Sondre Holst Enger. A 22 ans, le grand espoir norvégien du sprint est susceptible de se mêler à la lutte pour la victoire en cas de sprint massif.

SONY DSC

LES ANIMATEURS

Heinrich Haussler et Oliver Naesen, malgré des rôles d’équipiers au sein de leur sélection nationale, pourraient brouiller les cartes en cas de bordures et se retrouver dans un petit groupe appelé à se disputer le titre.

SONY DSC

LE MALCHANCEUX

Matthias Brändle. Sélectionné pour les deux épreuves mais souffrant d’une angine, le double champion d’Autriche a dû renoncer en dernière minute à effectuer le déplacement avec sa sélection nationale.

DSC_1552 Kopie

Pictures – IAM Cycling & Angelika Kaufmann-Pauger

0